Alternatives au sucre, distinguer le vrai du faux

Depuis que le sucre est diabolisé dans les publications santé, et certainement avec raison, on assiste également à une explosion de propositions alternatives qu'on aimerait comparer entre elles. Voici quelques pistes sur ce que sont ces options et leurs paramètres, pour guider votre choix.




Le sucre blanc : composition et inconvénients

Le sucre blanc tel qu'il est vendu aujourd'hui en supermarché, lorsqu'il est fait à partir de la canne à sucre ou de la betterave, est composé à 98% de saccharose, qui est un mélange de fructose et de glucose.

En gros, la composition de sucre sous forme de glucose provoque un pic d'insuline par le pancréas dans le corps pour réguler le taux de sucre dans le sang (on considère que la glycémie à jeun est idéalement comprise entre 0.8 et 1.1g/l. Bon maintenant, j'ai appris à ne pas me comparer aux statistiques, chaque individu est unique :). Ce phénomène poussé à l'extrême peut déclencher des maladies tels que le diabète ou des troubles cardio-vasculaires. Le second inconvénient est que ce sucre rapide procure un pic d'énergie qui retombe relativement rapidement et déclenche une nouvelle envie de cette énergie sous forme de... consommation additionnelle de sucre.


Le sucre de canne ou le sucre complet ou la mélasse, même combat !

La croyance populaire consiste à penser que le sucre brun est du "bon" sucre. Malheureusement, la principale différence est que le sucre brun (de canne) contient des minéraux qui sont absent du sucre blanc à cause du raffinage. Cependant, est-ce une si bonne idée de se reposer sur le sucre pour votre consommation quotidienne de minéraux ? Le sucre brun ou roux ou la mélasse contiennent le même saccharose, donc cela ne règle pas le souci de la consommation de sucre au détriment de l'organisme.

Voilà pourquoi chercher des alternatives en dehors du "sucre".


Les alternatives au sucre ou les aliments sucrants naturels

Ici, il est important de faire une distinction entre ce qui peut constituer 2 familles d'alternatives : Les sucres à indice glycémique haut et bas. Cela est valable pour tous les sucres alternatifs, même s'ils sont naturels ou bio (important à souligner ;-)



Quel sucre alternatif choisir, au final ?

En se reportant au tableau ci-dessus, il apparaît donc évident que les solutions alternatives au sucre, même lorsque naturelles, peuvent contenir autant de sucre que le sucre blanc. Quant à l'allégation de minéraux (plutôt la présence), elle est juste, cependant, beaucoup de légumes ou d'autres super-aliments concentrent ces nutriments de façon encore plus importante que ces sucres.

Pour ma part, je me concentre sur la partie basse du tableau. J'utilise le sucre de fleurs de coco dans mon bissap et pour mes beignets pour l'instant. Je suis fan de différents types de miel (en ce moment je teste le miel du Jura car je m'y suis promenée récemment) donc je l'utilise dans mon thé au lait de chanvre. J'ai utilisé le xylitol et l'érythritol, mais je ne les recommanderais pas à des amis. Je n'ai pas supporté le goût de la stevia, donc je suis en process de tester la poudre de Lucuma et de Yacon, car ils ne sont quasiment pas traités. Voici ce que j'achète, je ferai un retour bientôt.



Et vous, qu'utilisez-vous comme alternative au sucre ?